le pouvoir de l’image

Catégorie

 

Résumé de l’article : Erreur sur le costume ?
Cercle Mag n°4 – 2016

 

Les questions du costume et de l’identité sont étroitement liées. À travers l’exemple du film Catch me if you can de Steven Spielberg, on observe la transformation graduelle et identitaire de l’un des plus grands escrocs de tous les temps, Frank Abagnale Jr qui endosse tour à tour les uniformes de pilote, médecin et un costume d’avocat. L’uniforme et le costume sont ils performatifs ?

 

“L’événement que l’on nomme « transfiguration » ou « métamorphose » est ainsi celui de la venue de l’Image au fond de toutes les images, leur fond, leur Grund, la puissance d’origine et de fondement où leurs pouvoirs empruntent leur efficace et légitiment leur violence, l’événement du visible absolu — sans fond — où tout visible se fonderait, forces, puissances, pouvoirs des « espèces » et des « aspects » du visible, des visages et des figures, des formes et des apparences pour les points de vue et les regards. Mais quel est, dans l’événement même, dans l’avènement de l’Image, le signe qui fait signe, le pur exprimé que l’accidentalité de l’événement porte, en apparaissant soudain ?“

Louis Marin, Des pouvoirs des images. Gloses. Paris : Éditions du Seuil, 1993.

 


article complet en pdf