Violence et architecture, représentations et productions culturelles

 

Conférence et séminaire
En 1993, l’historien et critique d’architecture Mark Wigley est invité à diriger un numéro de la célèbre revue américaine de critique d’architecture et de design Assemblage, intitulé « Violence Space ». L’objectif de cette édition est de consacrer des articles visant à relier la violence à l’espace, à travers le prisme de plusieurs rapports. Ainsi, les relations entre la philosophie, la guerre, l’histoire, des circonstances choquantes comme la naturalisation, les crimes, les événements politiques oppresseurs, ou encore des incidents survenus dans des maisons célèbres, sont présentés par une série d’auteurs dont les plus connus sont Michael Hays, Mike Austin, Jeffrrey Kipnis, Jean- Luc Nancy, Beatriz Colomina, Anthony Vidler ou Slavoj Zizek. Quelles-sont ces images qui nous permettent de représenter la violence en architecture ? Comment se traduit-elle ?

 

« Violence et architecture, représentations et productions culturelles », Séminaire recherche intersemestre. Institut national des sciences appliquées (INSA) Strasbourg (janvier 2020).